Logo ARIDES

Les Lithops

Par Laurent Dehay.

lithops


Accueil | Congrès | Activités | Revue | Visites |Services | Membres | Adhérer | Articles | Liens | E-mail | Contact

Description sommaire

Décrit pour la première fois en 1811 par William Burchell, le genre Lithops est le plus connu de la famille des mésembryanthémacées avec 35 espèces connues. La plante est constituée de 2 feuilles fortement succulentes jointes à la base. Une fente médiane permet le passage du bouton floral. C'est également par là que la plante renouvelle ses feuilles. En effet, au printemps, les feuilles présentes s'écartent pour laisser passer 2 nouvelles feuilles qui vont utiliser les réserves des feuilles présentes pour croître. Ainsi, les anciennes feuilles s'écartent et finissent par disparaître, vidées de leurs réserves. Ce procédé permet de protéger les nouvelles feuilles contre les rayons du soleil.
Afin de se protéger contre les conditions extrèmes dans leur lieu d'habitat, ces plantes ont adopté; de fantastiques moyens d'adaptation. Elles vivent au ras du sol ou même enterrées, ne laissant apparaître que la surface des feuilles. Pour faire la photosynthèse dans ces conditions, les Lithops ont adopté un procédé extraordinaire: elles possèdent des fenêtres à la surface des feuilles qui vont filtrer la lumière qui ira stimuler les tissus chlorophylliens à l'intérieur de la feuille. Ces fenêtres forment des dessins qui permettent d'identifier les espèces. Afin de se protéger des prédateurs, elles ont choisi le mimétisme. Les plantes ont très souvent des couleurs proches des pierres qui les entourent, si bien qu'on ne peut les voir que lors de la floraison. C'est ce qui fait dire que le désert est en fleur. On a la nette impression que les cailloux fleurissent, d'où le surnom de plantes cailloux.
Les fleurs sont blanches ou jaunes, parfois de couleur orange. Il existe un cultivar à fleur rouge (Lithops verruculosa 'Rose of Texas'). Les fleurs font 2 à 4 cm de diamètre et sont souvent odorantes. Elles s'ouvrent, sous nos latitudes, de Septembre à Novembre; dès que les jours raccourcissent suffisamment et plutôt en fin de journée. La floraison dure plusieurs jours. Le fruit qui vient ensuite mûrit en quelques jours et renferme de nombreuses graines microscopiques. Les fruits s'ouvrent avec la pluie qui permet la dispersion des graines.

Photo Lithops

Repartition et habitat

Les Lithops vivent en Afrique du Sud. On les trouve dans des zones très désertiques, depuis le désert du Namaqualand au désert de Namib et du Kalahari. Ils poussent dans d'anciens lits de rivières, dans des crevasses, sur des crêtes de montagnes, ... Le sol est toujours extrêmement drainant et l'humus quasi-inexistant.
Les conditions climatiques sont extrèmes avec des températures de plus de 70°C au sol (35/40°;C dans l'air) et 0°C la nuit en raison de la pureté du ciel dans certaines régions. L'humidité atmosphérique est très faible mais varie selon les zones. Le désert de Namib, qui est un désert côtier, est souvent sujet à des brouillards qui apportent l'humidité nécessaire. Les précipitations sont très faibles, souvent inférieures à 250mm par an. Certaines localités reçoivent jusqu'à 500mm par an.

Culture

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les Lithops sont des plantes que je qualifie de très faciles. En effet, si on respecte les règles de base, vous pouvez espérer conserver vos plantes durant de longues années sans problèmes. Pour preuve mon expérience personnelle où je n'ai perdu qu'une seule plante en 10 ans !
Tout d'abord le substrat. Il doit étre très drainant. Il vous faudra placer du gros gravier au fond du pot puis environ 3-4 cm de substrat standard mélangé à du sable de rivière à raison de 50%. Vous placerez vos plantes de manière à ce que les racines soient justes posées sur ce substrat. Ensuite, vous disposerez du sable grossier, du granite en décomposition jusqu'à la surface de la plante de telle sorte qu'elle soit enterrée et ne laisse apparaître que la face supérieure (les motifs sur la feuille). La plante devrait rester disposée ainsi toute sa vie mais il arrive parfois que certaines plantes "sortent" un peu plus que d'habitude. Ceci est normal car certaines variétés ou espèces ne vivent pas complètement enterrées, surtout en culture.
Pour ce qui est des arrosages, il vous faudra penser à les oublier. Pas d'arrosages depuis la floraison (Septembre-Novembre) jusqu'au renouvellement complet des feuilles au printemps (Mars-Mai).Si vous arrosez durant la floraison, les fleurs risquent de ne pas apparaître ou de ne pas s'ouvrir. De même, si vous arrosez pendant que les Lithops "craquent leur peau", c'est-à-dire quand les nouvelles feuilles arrivent, la plante n'absorbera pas cette eau qu'elle n'a pas besoin et vous risquez d'amener des maladies au niveau de la base des feuilles. En fait, vous ne devrez arroser ces plantes que durant l'été et une fois par semaine ou toutes les 2 semaines. Les arrosages seront faibles et par aspersion. Ce point est important car vous recréerez une atmosphè;re humide temporaire autour de la plante. Si durant la période sèche vos plantes ont un aspect ridé, vous pouvez appliquer une faible vaporisation autour de la plante et de préférence pendant la journée et par temps ensoleillé. Notez que plus vous les arroserez et plus vos plantes seront grosses, ce qui est loin d'être la réalité dans la nature. Pas de fertilisation à apporter sous quelque forme que ce soit, c'est inutile. N'oubliez pas que les fruits s'ouvrent avec la pluie et donc avec les arrosages en culture. Si vous voulez conserver les graines, c'est un point à ne pas négliger.
A ce propos, vous voulez peut-être vous laisser tenter par le semis et vous avez raison:les Lithops sont très faciles à reproduire par graines. Le semis s'effectue de Mars à Mai, sur couche chaude ou froide si vous semez sous serre. Le substrat utilisé pour le semis peut-être le même que pour les autres plantes grasses mais dans ce cas vous repiquerez dans l'année dans un substrat plus adapté (voir précédemment). Certaines plantes sont cespiteuses et vous pouvez les diviser si le coeur vous en dit. Personnellement, je préfère garder les touffes entières pour des raisons esthétiques.
Une fois vos plantes repiquées, vous les placerez au soleil de manière progressive. Il est préférable d'attendre l'année suivante pour les placer au plein soleil comme les plantes adultes (l'été, les Lithops ont besoin d'un maximum de lumière, du lever au coucher du soleil). L'été;, ne vous souciez pas trop de la température dans la serre (si vous en avez une). Je n'ai pas encore réussi à les perdre par coup de chaleur. Si vous ne possédez pas de serre, vous pouvez les placer dehors à condition de les mettre à l'abri de la pluie. Toutefois, les Lithops se plaisent mieux dans un milieu assez chaud l'été (+35°C/40°C, voir plus). Par contre, l'hiver, vous les mettrez dans une pièce à environ +5° à +10°C. Les Lithops supportent les gelées, même diurnes, dans la mesure où ils sont au sec le plus complet. Je ne connais pas la température limite de ces plantes mais notez qu'elles résistent à -10°C en Afrique du Sud, sur les hauts-plateaux, selon Joël Lodé. Chez moi, elles ont résisté à -5°C sans problèmes.

Photo Lithops

Conseils divers

Pour finir, je vous conseille de disposer vos plantes dans des coupes peu profondes, si possible en y plaçant plusieurs individus. Disposez quelques pierres plus grosses et vous vous croirez presque dans le Kalahari. L'effet est garanti et vous apprécierez vos plantes à leur juste valeur, vous surprenant même à chercher certaines d'entre elles au mimétisme hallucinant. Vous pouvez facilement les polliniser et les reproduire par graines. Cela vous donnera l'occasion de voir le fonctionnement d'ouverture du fruit qui vaut la peine d'être vu.
Pour finir, je ne saurais trop vous conseiller de lire l'excellent livre sur les Lithops publié par la British Cactus and Succulent Society: "Lithops-Treasures of the Veld", par Stevens A. Hammer avec les fantastiques photographies de Christopher Barnhill (en anglais).

Bonne culture !

Texte de Laurent Dehay

Sources bibliographiques & ouvrages de référence :

  • Lithops-Treasures of the Veld (Observations on the genus Lithops N.E.Br.) par Steven A. Hammer, Photos de Christopher
  • Barnhill, publié par la British Cactus and Succulent Society, 1999 (en anglais)
  • Cactus and Succulents, a hamlyn care manual, par Tony & Suzanne Mace, éditions Hamlyn, 1998 (en anglais)
  • Namibie, un désert vivant, par Eric Robert & Sylvie Bergerot, éditions Denoël, 1989
  • La connaissance du Cactus, par Benoït Grandjean, édition Edisud, 1999
  • Fichier Encyclopédique des Cactées et Autres Succulentes, Séries 3-4-5-6, par Joël Lodé
  • Cactus Aventures International n°44, Octobre 1999, article Joël Lodé "Page des débutants:les Lithops"
  • L'Encyclopédie des Cactus, par Jan Riha & Rudolf Subik, éditions Gründ, 1981

Photos de Lithops :


Accueil | Congrès | Activités | Revue | Visites |Services | Membres | Adhérer | Articles | Liens | E-mail | Contact

http://www.arides.info/, © 1998-2006, A.R.I.D.E.S.